Actualités

Normes

Actifs consolidés : une communication perfectible pour les groupes européens

31 mars 2016 - optionfinance.fr

Dans son rapport d’activité 2015 publié mardi dernier, l’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) dresse un bilan contrasté de l’application par les entreprises européennes cotées du paquet de normes «consolidation» (IFRS 10, 11 et 12), applicable depuis le 1er janvier 2014. Sur la base d’un échantillon de 189 émetteurs de 26 pays, le régulateur a en effet constaté que, dans le cadre des comptes 2014, 43 % des sociétés ayant des activités communes (joint operation) ou des co-entreprises (joint venture) ne délivraient pas d’informations permettant de justifier pourquoi elles détiennent effectivement une entité. En outre, 30 % des émetteurs appliquant pour la première fois IFRS 10 sur les «états financiers consolidés» n’ont pas indiqué dans leur rapport les changements provoqués par cette norme sur leurs pratiques comptables.