Actualités

Blockchain

BNP Paribas teste les paiements en temps réel pour ses clients entreprises

06 janvier 2017 - optionfinance.fr

Alors que la BCE souhaite rendre les paiements en temps réel effectifs au sein de la zone euro d’ici novembre prochain, BNP Paribas a pris les devants. Fin 2016, la banque a en effet bouclé en l’espace de quelques minutes plusieurs transactions de deux corporates (Amcor et Panini), réalisées entre des comptes bancaires logés chez BNP Paribas en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. «En fonction de la complexité de l'opération et des devises concernées, une transaction interbancaire internationale peut prendre jusqu’à deux jours avant d’être créditée sur le compte bénéficiaire, rappelle Jacques Levet, responsable transaction banking EMEA chez BNP Paribas. Dans les tests que nous avons effectués, le traitement de l’opération via la blockchain se fait en quasi temps réel et une heure environ est nécessaire pour que celle-ci soit intégrée dans le système d’électronique bancaire du client.»

Une performance rendue possible par l’utilisation de la technologie blockchain. «Le traitement d’un paiement international, qu’il implique deux filiales d’une même banque comme deux comptes d’établissements différents, peut comporter l'intervention d'une chambre de compensation et de plusieurs banques correspondantes, ce qui entraîne un allongement des délais et un renchérissement des coûts, poursuit Jacques Levet. Avec la blockchain, il y a un envoi direct entre donneur d'ordre et bénéficiaire tout en synchronisant le transfert de liquidité interbancaire.» BNP Paribas compte poursuivre les tests dans les prochaines semaines avec plusieurs entreprises.