Actualités

CICE

Ce que les entreprises pensent de sa réforme

01 septembre 2017 - optionfinance.fr

Demandée depuis longtemps par les organisations patronales, la baisse des charges qui devrait remplacer le CICE semble susciter d’un coup moins d’enthousiasme. En effet, certains points de la réforme rendent les entreprises sceptiques. Outre la hausse de la base imposable engendrée mécaniquement par la baisse des charges, les entreprises s’inquiètent de l’assiette sur laquelle la baisse des cotisations serait calculée. Celle-ci devrait toujours se concentrer sur les salaires les plus bas, et ainsi ne pas concerner les entreprises qui embaucheront du personnel hautement qualifié. Le Medef a proposé en début d’année dans son livre bleu de supprimer ces effets de seuils et d’instaurer à la place une franchise de cotisation sur les 930 premiers euros de salaire mensuel. D’autres organisations seraient encore plus en faveur d’une baisse des cotisations aux salaires plus élevés.

Néanmoins, malgré ces points de désaccord, les entreprises n’en demeurent pas moins conscientes des avantages qu’offrira une baisse des charges. «Une baisse de charges patronales serait réellement perçue comme une diminution du coût du travail, indique Michel Gire, associé gérant de GMBA Baker Tilly. Les entreprises intégreront alors progressivement cette nouvelle donne dans leur gestion : taux horaires, prix de revient, embauches… »