Actualités

OPA

CMA CGM s’endette pour acquérir l’armateur singapourien NOL

11 décembre 2015 - optionfinance.fr

Après un an de négociations, l’armateur marseillais CMA CGM (16,74 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2014) a officialisé la semaine dernière son projet d’acquisition de son concurrent singapourien NOL. L’actionnaire principal de la cible, le fonds souverain Temasek (66,8 % du capital), s’est engagé à céder sa participation. CMA CGM lancera ensuite une offre publique pour acquérir le solde du capital, NOL étant coté. Le montant de l’opération s’élève à 2,4 milliards de dollars – plus de 5 milliards en incluant la dette. Ce prix reflète une valeur comptable de l’actif (book value) de 0,96 fois, un seuil légèrement inférieur à la moyenne sectorielle (autour de 1 fois) en raison principalement de l’absence de profitabilité du groupe asiatique.

Disposant d’une structure assainie depuis la restructuration massive de sa dette, achevée début 2013, CMA CGM a opté pour un mode de financement mixte. Sa trésorerie sera utilisée à hauteur de 750 millions de dollars, tandis qu’un crédit relais de 1,65 milliard de dollars a été mis en place. Fourni par six banques, celui-ci devra être remboursé d’ici vingt mois. Sous l’effet de cette transaction, la société française verra son levier d’endettement passer de 4,2 fois à 5,5 fois, selon Moody’s. Le ratio dette sur fonds propres (gearing) devrait être compris entre 1 et 1,5, contre 0,55 fin 2014. Même si les agences de notation ont maintenu le rating de CMA CGM inchangé (B+ chez S&P), le groupe a annoncé son intention d’abaisser son gearing sous le seuil de 0,8 d’ici deux ans. Pour y parvenir, il a notamment annoncé la réalisation de plusieurs cessions d’actifs. Afin de refinancer le crédit relais, plusieurs options sont aujourd’hui envisagées, parmi lesquelles la mise en place d’un prêt sécurisé d’une maturité allongée ou celle d’un programme de titrisation des créances commerciales de NOL.