Actualités

Impôts

Coe-Rexecode pointe les «anomalies» de la fiscalité française

optionfinance.fr - 14 février 2014

Constatant la faible efficacité du «choc fiscal» mis en place par le gouvernement – 33 milliards d’euros de prélèvements supplémentaires en 2013 – sur la réduction du déficit public, Coe-Rexecode invite les pouvoirs publics à se tourner vers une fiscalité plus favorable à la croissance. Dans un récent rapport, l’institut pointe plusieurs anomalies du système français. Ainsi, parmi ses voisins, la France est le seul pays à avoir vu ses prélèvements obligatoires augmenter. Aujourd’hui, en appliquant le ratio prélèvements obligatoires sur PIB allemand au PIB français, le différentiel est inférieur de 113 milliards d’euros ! «Or, sur ce montant, 100 milliards d’euros sont constitués d’impositions sur les coûts de production et sur le capital, considérées par l’OCDE comme les plus nocives à la croissance», explique l’économiste Michel Didier, responsable du rapport.