Actualités

Défaillances

De fortes disparités mondiales

07 juillet 2017 - optionfinance.fr

Les défaillances d’entreprises à l’échelle mondiale devraient diminuer très légèrement en 2017 (- 1 %), après une baisse soutenue depuis trois ans (- 13,6 % en 2014, - 8,4 % en 2015 et - 4 % en 2016), indique Euler Hermes. Néanmoins, les disparités entre les pays sont fortes. Si par exemple dans les pays émergents les défaillances devraient être plus nombreuses (+ 13% au Brésil et + 10 % en Chine), elles diminuent fortement dans certains pays européens (- 19 % en Finlande et - 15 % aux Pays-Bas). En France, les défaillances devraient reculer de 7 %, mais resteraient supérieures aux niveaux d’avant-crise. Dans sa note, l’assureur-crédit alerte notamment sur le nombre important de grandes défaillances dans le secteur de la distribution (17 au premier trimestre 2017, contre 10 sur la même période en 2016) et des effets domino qui pourraient se produire.

Dans cet environnement incertain, les entreprises continuent de retarder leurs paiements, dont le délai moyen reste élevé, à 64 jours en moyenne. Mais là aussi les différences sont importantes. Lorsque la Nouvelle-Zélande règle en moyenne ses fournisseurs sous 42 jours, la Chine met 90 jours. Cela explique en partie que, depuis 2008, les réserves de trésorerie des entreprises aient doublé. Les sociétés américaines en détiennent à elles seules 30 %.