Actualités

Banques

Début d’année difficile pour les produits nets bancaires

12 mai 2016 - optionfinance.fr

Le produit net bancaire des grandes banques françaises a souffert au premier trimestre 2016, avec des reculs compris entre - 2 % et - 10,9 % (voir tableau). Des résultats qui reflètent une activité difficile dans de nombreux départements, en particulier dans la banque de détail en France (- 1,8 % chez BNP Paribas, - 9,3 % chez Crédit Agricole…). Certes, la situation s’est par exemple globalement améliorée sur le front des prêts aux entreprises, avec une production en hausse annuelle de 19 % chez Banque Populaire et de 31 % à la Caisse d’Epargne, et des encours de crédits en augmentation de 1,5 % au sein de la Société Générale, de 3,4 % chez Banque Palatine (BPCE) et de 7 % chez LCL (Crédit Agricole). Toutefois, leur marge d’intérêt, correspondant à la différence entre le taux d’intérêt auquel prête la banque et le taux auquel elle se refinance, souffrirait de l’environnement de taux bas.

Au sein des banques de financement et d’investissement, la dynamique a également été défavorable. Affecté par la forte volatilité sur les marchés financiers en début d’année, leur PNB s’affiche en retrait de 3 % chez Natixis, de 9,5 % à la Société Générale, de 14,3 % au Crédit Agricole et de 18,9 % chez BNP Paribas.