Actualités

Ratios prudentiels

Des banques systémiques toujours plus solides

07 mars 2018 - optionfinance.fr

Les «monitorings» réalisés par la Banque des règlements internationaux se suivent et leurs conclusions restent inchangées : la structure financière des grandes banques internationales ne cesse de se renforcer. Selon le dernier rapport de l’institution portant sur les données à fin juin 2017, les établissements systématiques affichaient un ratio de fonds propres durs (CET 1) de 12,4 %, contre 12,3 % fin 2016. La tendance est comparable en ce qui concerne les ratios de liquidité de court terme (LCR) et de moyen terme (NSFR). Evaluant la capacité d’une banque à faire face à des sorties de capitaux sur une période allant jusqu’à un mois pour le premier et jusqu’à un an pour le second, ils s’établissaient à respectivement 130,8 % (+ 2,2 points sur six mois) et 119,3 % (+ 2 points), des seuils bien au-dessus du minimum requis (100 %).

De quoi permettre aux banques de se focaliser sur l’amélioration de leur ratio «TLAC» (total loss absorbing capacity). Ce dernier, qui correspond à l’ensemble des fonds propres et des instruments assimilables à des quasi-fonds propres susceptibles d’absorber des pertes financières, sera pleinement opérationnel en 2022. D’ici là, un déficit de 109 milliards d’euros reste encore à combler pour respecter les exigences des régulateurs.