Actualités

Banques

Des bilans toujours fragilisés par la conjoncture

10 juillet 2015 - optionfinance.fr

L’Autorité bancaire européenne (ABE) a publié la semaine dernière un rapport consacré à l’évaluation des risques pesant sur le système bancaire. Elle y dresse un bilan globalement positif, illustré notamment par le renforcement des capitaux propres des établissements depuis 2011 : le ratio moyen de fonds propres durs est en effet passé en trois ans de 9,2 % à 12,1 %. Une amélioration qui n’empêche toutefois pas les établissements de continuer à faire face à des «vulnérabilités», liées notamment à la conjoncture. Outre les incertitudes géopolitiques entourant par exemple la Grèce, la faible croissance dans la zone euro continue en effet d’affecter la solidité financière de nombreuses entreprises, fragilisant par ricochet les banques prêteuses. Ainsi, la part moyenne de prêts non performants atteint en Europe près de 7 % des encours globaux. En France, ce niveau s’établit en moyenne à 5 % environ, mais il dépasse 10 % sur la clientèle PME.

En outre, les risques en provenance des pays émergents – ralentissement économique, affaiblissement des devises locales, etc. –, consistent un second facteur de préoccupation par le système bancaire européen. Les engagements à l’étranger des établissements vis-à-vis de ces marchés, toutes zones géographiques confondues, représentent environ 18 % en France, près de 30 % en Italie et de 38 % en Espagne, et 55 % en Autriche !