Actualités

Gouvernance

Des changements à prévoir au sein des conseils d’administration

10 octobre 2016 - optionfinance.fr

Les conseils d’administration vont connaître plusieurs changements en 2017. Avant tout, l’entrée en vigueur de certaines dispositions de la loi dite «Copé-Zimmermann» de 2011 va contraindre les entreprises à attribuer au moins 40 % des sièges de ces organes à des femmes. Or seulement 44 % des sociétés du SBF 120 respecteront ce quota au 1er janvier prochain, selon une étude d’EY parue aujourd’hui. Un quart des émetteurs de l’indice boursier vont ainsi devoir nommer une nouvelle administratrice, 20 % seront conduits à en intégrer deux et 11 % auront à en accueillir trois supplémentaires. «Cette situation pourrait conduire plusieurs sociétés à ne pas renouveler le mandat d’une partie des hommes administrateurs, tandis que certaines d’entre elles devront les solliciter de façon à ce qu’ils mettent fin de manière anticipée à leurs mandats», indique Bruno Perrin, associé chez EY. Autre évolution attendue, la rémunération des membres des conseils d’administration du SBF 120 devrait continuer de progresser. «Le montant moyen des jetons de présence est passé de 58 000 à 73 000 euros entre 2015 et 2016, souligne Thierry Moreau, directeur associé chez EY. Certes, cette progression est notamment due au passage sous pavillon étranger de plusieurs groupes (Alcatel-Nokia, Lafarge-Holcim, etc.), mais elle représente tout de même une tendance de fond.» A l’étranger, les administrateurs des 20 plus grandes capitalisations mondiales touchent en moyenne 120 000 euros par an…