Actualités

Notations

Des perspectives 2015 contrastées pour les entreprises françaises

15 janvier 2015 - optionfinance.fr

Dans le cadre de sa conférence annuelle, S&P France a dressé un panorama 2015 en demi-teinte pour les groupes hexagonaux. Avec 55 % des sociétés notées qui présentent des profils opérationnels «excellents», «forts» ou «satisfaisants», soit 15 points de plus que la moyenne européenne, l’agence de notation a certes mis en avant la solidité des grandes sociétés. Un atout renforcé par des niveaux de liquidité important. «Avec 20 % de ressources excédentaires par rapport aux emplois, les entreprises françaises affichent l’une des meilleures situations en Europe», témoigne Patrice Cochelin, directeur senior au sein du secteur des entreprises chez S&P. Toutefois, la baisse continue des marges depuis 2010, imputable notamment à une augmentation des coûts salariaux, constitue un point faible majeur aux yeux des analystes de l’agence, ce qui pourrait se traduire par des actions négatives sur les notations. «En 2013 puis 2014, nous avions opéré davantage de relèvements de notes que de dégradations, rappelle Patrice Cochelin. Nous pourrions, cette année, assister à un renversement de la tendance.» A fin 2014, 16 % des ratings de sociétés françaises étaient assortis d’une perspective négative, contre 15 % un an plus tôt.