Actualités

Notation financière

Des perspectives contrastées pour les émetteurs «crossover»

27 janvier 2017 - optionfinance.fr

En 2016, 63 entreprises internationales ont vu leur notation financière dégradée par Moody’s au point de passer de la catégorie «investment grade» à celle de «high yield». Selon une étude récente de l’agence de notation, ce sont ainsi 18 corporates de plus qu’en 2015 qui se sont vu attribuer le qualificatif d’«anges déchus» (fallen angels), notamment en raison de la dégradation de la situation financière de nombreuses sociétés actives dans le secteur des matières premières. En revanche, 18 entreprises ont accédé l’an dernier à une notation investment grade. Parmi ces «étoiles montantes» (rising stars), un seul groupe français est présent : Renault, dont la notation est passée de Ba1 à Baa3. Cette année, le nombre d’entreprises rétrogradées devrait continuer d’excéder largement celui des sociétés non financières accédant à une notation supérieure à celle du segment «crossover» : Moody’s répertoriait, à fin 2015, 53 «fallen angels» et 17 «rising stars» potentiels.