Actualités

Bourse

Des retraits de cote stables

13 novembre 2014 - optionfinance.fr

Après le retrait de cotation de Go Sport par Rallye, le 5 novembre, Atos vient d’annoncer le lancement d’une offre de retrait obligatoire sur la société Bull, qui sera ouverte le 2 décembre prochain. En tenant compte des opérations similaires initiées depuis le début de l’année – Boursorama, Meetic, Systran, SIIC de Paris, Cottin Frères… –, cela porte à huit le nombre de sociétés françaises ayant quitté la Bourse en 2014. Un niveau stable par rapport à l’année dernière. «Neuf entreprises étaient sorties de la cote en 2013, comme Rue du Commerce, Hologram Industries et Osiatis, rappelle Bertrand Peyrelongue, responsable du département fusions et acquisitions chez Crédit Agricole CIB. Malgré le regain d’activité des dernières semaines, nous n’assistons donc pas à une accélération des retraits de cote, qui restent globalement stables d’année en année.»

Toutefois, certains banquiers constatent une recrudescence de réflexions de ce type parmi leurs clients. Considérant que leur société n’est pas correctement valorisée, des actionnaires majoritaires souhaiteraient en effet profiter des récentes corrections boursières pour racheter le solde du capital à moindre coût.