Actualités

Coûts opérationnels

Des sources d’optimisation significatives pour les grandes banques

28 janvier 2015 - optionfinance.fr

Alors que le retour sur fonds propres des vingt banques systémiques internationales a plongé de 70 % depuis 2006, au taux moyen de 6 %, Oliver Wyman vient de publier un rapport identifiant plusieurs leviers d’amélioration de leur rentabilité. Même si le recul de cette dernière est partiellement lié à la mise en place de contraintes réglementaires et à l’atonie de l’environnement économique, le cabinet considère que les performances opérationnelles des principaux établissements bancaires ont également pâti de choix stratégiques relevant du management. Par exemple, la multiplication des produits commercialisés auprès des clients ainsi que le développement géographique des banques se sont notamment traduits par une complexification des organigrammes et des systèmes informatiques en place. D’après l’étude, les analystes bancaires considèrent qu’une optimisation de ces derniers est susceptible de générer une économie en matière de coûts opérationnels d’environ 15 %, soit un montant de 220 milliards de dollars.