Actualités

Marchés

Deux blogueurs sanctionnés pour de fausses informations sur la Société Générale

optionfinance.fr - 15 novembre 2013 - Guillaume Benoit

Les procédures devant l’AMF se poursuivent dans le dossier des fausses rumeurs ayant porté, à l’été 2011, sur la solvabilité de la Société Générale. En janvier dernier, le régulateur avait, par la voie d’un communiqué, rappelé à ses obligations déontologiques l’hebdomadaire britannique «Mail on Sunday». Ce dernier avait en effet publié, le 7 août 2011, un article prétendant que la banque de la Défense était dans un «état périlleux» et allait faire l’objet d’un sauvetage public imminent, ce qui avait entraîné une chute de près de 15 % de son titre en Bourse. Le journal avait reconnu le lendemain que l’information était fausse. C’est dans ce contexte agité qu’un ancien professeur d’analyse financière français, Jean-Pierre Chevallier, avait publié sur deux de ses blogs, le 14 août 2011, un article surestimant l’endettement de la banque, expliquant que son ratio capitaux propres sur dette (Tier one) s’établissait à 2 % et non à 9,3 %. Pour l’AMF, celui-ci savait pertinemment que son analyse était inexacte, au regard tant des règles comptables que des principes de Bâle 2 alors applicables. Il s’est donc vu infliger une sanction de 10 000 euros. Un autre blogueur, américain cette fois-ci, qui avait repris l’article sans le vérifier, a pour sa part été condamné à une amende de 8 000 euros.