Actualités

Acquisitions

Goldman Sachs confiant pour l’année 2015

23 janvier 2015 - optionfinance.fr

Avec une valeur totale de 246 milliards de dollars de transactions, le millésime 2014 du marché français des fusions-acquisitions marque bien la fin de l’atonie du secteur depuis la crise financière. En effet, selon les données compilées par les banquiers de Goldman Sachs, il s’agit de la troisième meilleure année dans l’histoire des fusions-acquisitions en France – après les années 2006 et 2007. Une année qui a également été marquée par le retour des grandes manœuvres dans l’Hexagone. «Nous comptons pas moins de sept transactions dont la valeur est supérieure à 5 milliards de dollars en 2014, chiffre ainsi Pierre Hudry, codirecteur des activités de banque d’affaires françaises chez Goldman Sachs. A titre de comparaison, il n’y en avait que trois en 2013, et une seule en 2012.»

La performance du marché est d’autant plus remarquable que ce dernier a crû plus rapidement que le marché européen : les opérations françaises ont constitué 19 % des transactions du continent en 2014, alors qu’elles n’en représentaient que 10 % en 2013, et 8 % en 2012.

Selon les banquiers, l’activité française des fusions-acquisitions devrait continuer à être soutenue en 2015. «Les marchés financiers se montrent résistants vis-à-vis des événements géopolitiques, et maintiennent les valorisations des sociétés à des niveaux relativement élevés, remarque Christian de Haaij, codirecteur des activités de banque d’affaires en France chez Goldman Sachs. En outre, les conditions de financement restent très avantageuses. Les entreprises ont donc toutes les raisons de saisir cette opportunité pour entrer dans une stratégie de croissance externe.»