Actualités

Restructuration

La dette bancaire de Cybergun bientôt convertie en fonds propres

18 juillet 2014 - optionfinance.fr

Un an après avoir réaménagé sa dette bancaire, le fabricant d’armes factices Cybergun est en passe de procéder à une nouvelle restructuration de son passif. Pénalisé par un recul de son chiffre d’affaires en 2013 (- 26 % sur un an, à 51,2 millions d’euros) et par une perte de 4,1 millions d’euros, le groupe se trouve en effet dans l’incapacité de faire face à ses échéances de remboursement. Sous réserve de l’homologation de ce plan par le Tribunal de commerce d’Evry, le 21 juillet, les partenaires bancaires de la société céderont à un pool d’investisseurs – constitué autour d’un actionnaire de Cybergun, Amaury de Botmiliau – les créances qu’ils détiennent sur la société. Dans la mesure où les banquiers abandonneront une partie «significative» de leurs engagements, selon une source proche du dossier, le montant ainsi échangé s’élèvera à environ 21 millions d’euros. A l’instar du montage retenu dans le cadre de la restructuration de Monceau Fleurs, en 2013, ce montant sera d’emblée converti en fonds propres. Afin de renforcer davantage ses capitaux propres, Cybergun compte ensuite procéder à deux augmentations de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d’ici la fin de l’année, pour un total avoisinant 26,5 millions d’euros.