Actualités

Financement

La dette LBO se porte mieux que le high yield

12 février 2016 - optionfinance.fr

L’année a plutôt bien commencé pour le marché bancaire du prêt à effet de levier («leveraged loan») européen. En effet, selon une étude récente de l’agence Standard & Poor’s, 7,9 milliards d’euros de nouveaux emprunts ont été signés au mois de janvier. Un chiffre en retrait de seulement 1 milliard d’euros par rapport à la même période l’année dernière. Toutefois, les prêteurs, qui ont tendance à resserrer les conditions de financement, cherchent à réduire leur prise de risque. Lors de la syndication de sa dette pour le rachat de Webhelp, par exemple, KKR a dû notamment augmenter le taux d’intérêt de 50 points de base par rapport à ce qui était prévu initialement.

Une évolution qui ne profite pas au marché obligataire du high yield. Seulement deux entreprises (Financière Atalian et Telecom Italia) ont émis 900 millions d’euros de tels titres au mois de janvier. L’année dernière à la même période, les émetteurs avaient placé 7 milliards d’euros sous cette forme. Si février semble plus actif – deux nouvelles opérations ont déjà été annoncées depuis le début du mois –, l’agence de notation craint tout de même que le marché du high yield demeure très volatil.