Actualités

Commissaires aux comptes

La durée des mandats s’allonge

26 février 2015 - optionfinance.fr

Le poste de dépenses des entreprises correspondant aux honoraires de leurs commissaires aux comptes (CAC) se réduit. En effet, selon une étude de Proxinvest sur les politiques des sociétés françaises cotées en la matière, les frais liés aux prestations des CAC ont globalement reculé dans le cadre de l’exercice 2013. Ainsi, les honoraires totaux ont baissé en un an de 0,9 % pour les entreprises du CAC 40, à 759 millions d’euros, de 1,4 % pour celles du SBF 80, à 342 millions d’euros, et de 4,8 % pour les capitalisations moyennes, à 79 millions d’euros.

En parallèle de cette évolution favorable aux entreprises, l’étude pointe une tendance jugée peu vertueuse par le cabinet de conseil en vote : l’allongement de la durée moyenne des mandats accordés aux CAC par les 40 principales capitalisations financières. L’ancienneté moyenne des auditeurs de ces entreprises s’est établie à quinze années fin 2013, contre 14 en 2012. Surtout, en 2013, 34 % des commissaires aux comptes des sociétés du CAC 40 étaient en poste depuis plus de dix-huit ans. Un délai à partir duquel Proxinvest préconise de voter contre le renouvellement de mandat en assemblée générale. En effet, selon lui, une trop forte ancienneté réduit l’indépendance des auditeurs, et peut nuire à la qualité de leur travail. A ce titre, le plus mauvais élève est Carrefour, qui travaille avec KPMG depuis pas moins de… quarante-six ans.