Actualités

ATTRACTIVITÉ

La France reste loin derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne

28 mai 2014 - optionfinance.fr

Après trois années de décrochage, le nombre d’implantations internationales a progressé de 9 % en France l’année dernière, selon le baromètre annuel de l’attractivité 2014 du cabinet EY. Avec 514 projets, il reste toutefois inférieur au niveau moyen d’avant-crise, de 531projets entre 2004 et 2008. Surtout, malgré cette amélioration, l’écart continue de se creuser par rapport au Royaume-Uni et à l’Allemagne, qui progressent respectivement de 14,6 % et 12,3 % par rapport à l’année dernière.

Le retour de confiance des investisseurs pour la France s’explique en partie par une tendance favorable au niveau européen. «L’un des avantages concurrentiels de l’Europe est sa relative stabilité en matière de coûts, de charges et de salaires, ainsi que ses faibles incertitudes politiques, qui compensent son défaut de croissance», explique le coordinateur de l’étude, Marc Lhermitte.