Actualités

Contrôle interne

La majorité des entreprises concernée par la fraude

31 mars 2017 - optionfinance.fr

77 % des entreprises ont fait l’objet de fraudes au cours des deux dernières années, selon Grant Thornton. Ces cas ont impliqué des personnes extérieures à l’entreprise (43 %), des collaborateurs internes (38 %), voire les deux à la fois (19 %).

Si les typologies des fraudes recensées sont variées, le détournement d’actifs (vol, factures fictives…) reste néanmoins le cas le plus fréquent (29 %), loin devant l’usurpation d’identité du président (18 %), la falsification d’information (16 %), la fraude aux faux virements (15 %) et la cybercriminalité (13 %). Parmi ces différents scénarios, ceux du détournement d’actifs et de la cybercriminalité (envoi de virus, faux mails) seraient les deux cas pour lesquels les entreprises sont le moins préparées par rapport à leur degré d’exposition. Pour la première situation, Grant Thornton recommande d’industrialiser les contrôles à l’aide de solutions de «data analytics» et de communiquer sur les résultats des contrôles pour dissuader les fraudes. Pour contrer la cybercriminalité, les entreprises doivent notamment rappeler régulièrement les règles aux collaborateurs et faire tester la sécurité des systèmes d’information via des tests d’intrusions. Des efforts impératifs, puisque 13 % des entreprises ont déclaré un préjudice supérieur à 1 million d’euros au cours de ces deux dernières années.