Actualités

Europe

La majorité des entreprises constate une augmentation de leur BFR

optionfinance.fr - 24 juillet 2015

Entre les Etats-Unis et l’Europe, le besoin en fonds de roulement (BFR) des entreprises a suivi en 2014 des évolutions divergentes. En effet, selon une étude mondiale du cabinet EY réalisée auprès de 2 000 grands groupes, la majorité des sociétés européennes (58 %) a constaté une dégradation de leur BFR, tandis que la plupart des entreprises américaines (55 %) l’ont vu s’améliorer. «Cet écart de trajectoire entre les deux continents s’explique principalement par la différence de conjoncture, explique Arthur Wastyn, directeur associé responsable de la ligne de services cash-flow management chez EY. En effet, il est plus facile pour les sociétés de mettre en place des mesures de réduction de leur BFR dans un contexte de croissance.»
Ainsi, les entreprises américaines (secteur pétrolier exclu) ont réussi à réduire leur «cash-to-cash», un indicateur équivalent au BFR mais qui ne prend pas en compte les spécificités des différents pays, comme les dettes fiscales ou sociales, de 4 % en 2014. En Europe, ce même indicateur a progressé de 1 % sur la même période.