Actualités

Banques

La menace des GAFA et consorts se précise

19 janvier 2018 - optionfinance.fr

Jusqu’ici, tout va bien. Même si les GAFA, ces grands groupes technologiques américains (Google, Amazon, Facebook et Apple), et leurs comparables asiatiques (Samsung, Alipay, Tencent…) ne cessent d’élargir leur palette de services financiers, Standard & Poor’s estime que cette tendance ne devrait pas affecter les notations des banques internationales… à court terme. Sur un horizon de quelques années, en revanche, l’agence est moins formelle ! Selon elle, les marges des établissements bancaires traditionnels risquent en effet d’être attaquées sur plusieurs volets. Le premier concerne l’activité liée aux moyens de paiement. Alors que la plupart de ces acteurs du numérique proposent des solutions de paiement dématérialisées dont la popularité est croissante, ils captent de plus en plus de commissions au détriment des banques. Or la menace est de taille pour ces dernières, les opérations de paiement pouvant représenter jusqu’à 15 % des revenus globaux des banques de détail en Europe et aux Etats-Unis, pointe S&P.

En outre, les géants de la tech pourraient fragiliser les établissements bancaires dans deux autres domaines. A l’instar d’Amazon, certains acteurs ont récemment lancé des plateformes de prêts à destination des commerçants et des consommateurs. Enfin, plusieurs sociétés, à l’image de PayPal, Alibaba et Baidu, ont commencé à collecter des dépôts en provenance de leur clientèle. Deux types d’initiatives qui ont vocation à s’étendre dans les prochains mois.


à lire aussi