Actualités

CROWDFUNDING

La nouvelle plateforme Lendix veut séduire les institutionnels

07 novembre 2014

Alors que le décret sur le crowdfunding du 16 septembre dernier a ouvert l’activité de prêts aux acteurs non bancaires, ces derniers s’engouffrent dans la brèche. «Le marché français de la dette des petites entreprises représente 80 à 100 milliards d’euros par an, pointe Olivier Goy, associé de la société de capital investissement 123 Venture et fondateur de la nouvelle plateforme de prêts participatifs dédiée au financement des TPE et des PME Lendix. Avec l’entrée en vigueur de ce nouveau cadre réglementaire, notre objectif, en tant qu’intermédiaire, est de collecter un volume de prêts d’environ 30 millions d’euros cette année, puis d’une centaine de millions d’euros la suivante.»

La plateforme vise ainsi à financer près de 500 projets de TPE-PME par an, dont les montants seront compris entre 15 000 et 300 000 euros. Les maturités s’étaleront entre 18 et 48 mois. «Les prêts seront d’abord accordés par des investisseurs particuliers, mais nous espérons rapidement les ouvrir aux institutionnels qui sont à la recherche de rendements élevés», indique Olivier Goy. L’accès au dispositif est réservé aux sociétés présentant un historique de deux années minimum, qui seront sélectionnées par une équipe d’analystes crédit de la plateforme. «Le coût du prêt, tous frais inclus, s’échelonnera entre 5 % et 9 %, selon la solidité du profil des entreprises emprunteuses», précise Olivier Goy.