Actualités

Banques

La part de marché des cinq principaux établissements français se maintient

optionfinance.fr - 17 octobre 2014

A l’instar du secteur européen dans son ensemble, le système bancaire français n’échappe pas au mouvement de consolidation. Selon un rapport publié lundi dernier par la Banque centrale européenne, le nombre d’établissements hexagonaux a reculé de 2,8 % sur un an en 2013, à 579 – contre une diminution de 2,5 % en Europe, à 5 948 banques. Une évolution qui n’a toutefois pas permis aux grands groupes de renforcer leurs positions. La part des actifs détenus par les cinq principales banques françaises est ainsi restée quasiment stable l’année dernière, à 46 %. Si elle est en très légère augmentation sur un an (45 %), elle reste néanmoins en retrait par rapport aux précédents exercices : 48 % en 2011, 47 % en 2010 et 2009 et 51 % en 2008. Surtout, ce niveau reste inférieur à la moyenne européenne, qui s’élève à 47 %. Très éclaté, avec 1 734 établissements, le premier marché bancaire européen, l’Allemagne – 6 700 milliards d’euros d’actifs, devant la France avec 6 300 milliards d’euros –, affiche de son côté le taux de concentration le plus faible de l’Union monétaire, avec seulement 31 % des actifs détenus par les cinq plus grandes banques.