Actualités

Épargne salariale

La prime de partage des profits n’a pas la cote

optionfinance.fr - 10 janvier 2014

En instaurant la prime de partage des profits, que les entreprises augmentant leurs dividendes doivent distribuer à leurs salariés selon un montant à leur convenance, le gouvernement Fillon espérait que cette dernière avoisinerait les 700 euros. L’objectif est loin d’être atteint. Selon une étude du cabinet Deloitte, son montant moyen était de 270 euros en 2011, année de sa création, et il est depuis en constante baisse. Il a ainsi atteint 200 euros en 2012, et il devrait être de 180 euros pour 2013. «Cette prime n’a pas vraiment d’intérêt pour les grands groupes, explique Philippe Burger, associé chez Deloitte. Ces derniers pratiquent déjà l’intéressement, et ils préfèrent le versement de bonus individuels, plus propices à augmenter la motivation des salariés.»