Actualités

Marchés de capitaux

La rentabilité des BFI reste sous pression

26 septembre 2014 - optionfinance.fr

Les temps sont durs pour les banques de financement et d’investissement (BFI). D’après une étude que vient de publier Standard & Poor’s, quinze des principaux établissements internationaux – parmi lesquels BNP Paribas et la Société Générale – ont en effet vu leurs revenus issus des marchés de capitaux chuter de 11 % sur un an au premier semestre 2014, à un peu plus de 100 milliards de dollars. Cette baisse s’explique principalement par la moindre demande de la part des investisseurs et des entreprises, ainsi que par l’augmentation du coût du risque.

Selon S&P, les perspectives s’annoncent défavorables. Les revenus dégagés par les BFI à travers leurs activités sur les marchés de capitaux devraient en effet enregistrer un recul compris entre 5 % et 10 % sur l’ensemble de 2014. En outre, aucune amélioration n’est anticipée pour 2015. Afin d’inverser cette tendance, l’agence de notation préconise notamment de nouvelles réductions de coûts. De plus, elle juge nécessaire la cession d’actifs soit non stratégiques, soit offrant de faibles rendements, de sorte à réallouer les capitaux ainsi libérés vers des activités plus rémunératrices.