Actualités

Financements à effet de levier

L’activité retrouve ses niveaux d’avant-crise en Europe

28 avril 2017 - optionfinance.fr

Le marché européen des financements à effet de levier enregistre un début d’année extrêmement soutenu. Selon Moody’s, 53,4 milliards d’euros ont été empruntés par les entreprises non financières du continent sous la forme de prêts (leveraged loans) entre janvier et mars derniers. Un montant record pour un trimestre depuis huit ans ! Sur la même période de 2016, 8,3 milliards «seulement» avaient été octroyés. Avec 29,2 milliards émis durant cette période, le marché obligataire high yield voit pour sa part ses volumes multipliés par quatre sur un an.

Aux yeux des analystes de l’agence de notation, les implications inhérentes à cette dynamique sont contrastées. Certes, l’appétit des investisseurs pour le risque tend à améliorer les perspectives des émetteurs concernés, le refinancement de leurs dettes étant facilité. Néanmoins, il se traduit en parallèle par une détérioration de la qualité de crédit des emprunteurs. Après avoir diminué de manière continue entre 2013 et 2015, le levier d’endettement moyen n’a en effet depuis jamais cessé d’augmenter. Il est ainsi passé de 4 fois à près de 5 fois. Surtout, le nombre de sociétés risquant de basculer dans la catégorie spéculative («fallen angels») est particulièrement élevé. Alors que son seuil historique est compris entre 30 et 40, il s’établit à ce jour à 56.