Actualités

Crédit

L’affacturage inversé, une solution aux difficultés de trésorerie des PME

28 novembre 2014 - optionfinance.fr

Malgré des conditions de prêts bancaires globalement stables depuis la crise, les PME françaises souffrent de difficultés de financement spécifiques, selon une étude du conseil d’analyse économique publiée le 1er décembre. « Les PME et les TPE subissent en particulier de tensions de trésorerie, en raison notamment de l’allongement des délais de paiement, pointe l’un des auteurs de cette note, Augustin Landier, professeur à l’école d’économie de Toulouse. Ces problèmes touchent en particulier le secteur du BTP, dont la demande ralentit fortement ».

Afin de simplifier l’accès aux crédits des PME, le rapport préconise plusieurs mesures. « L’affacturage inversé, qui consiste pour un acheteur à confier un portefeuille de créances à un factor, permet de sécuriser les paiements à date de ses fournisseurs, explique Augustin Landier. Cette méthode protège ainsi les sous-traitants des grands donneurs d’ordre ». Ensuite, le CAE suggère d’élargir l’accès aux données FIBEN - cette évaluation du profil de risque de chaque entreprises établi par la Banque de France permet aux banques de définir leurs conditions de crédits- à l’ensemble des acteurs économiques, et de développer un « fichier positif » du crédit afin de faciliter l’obtention de prêts des dirigeants de TPE.