Actualités

Dérivés

L’AFTE milite pour une compensation des opérations de devises européennes dans l’UE

29 septembre 2017 - optionfinance.fr

L’Association française des trésoriers d’entreprise (AFTE) prend pour la première fois position dans le débat autour de l’après-Brexit. L’organisation a en effet publié la semaine dernière un communiqué dans lequel elle réclame que la compensation des opérations de dérivés en devises européennes soit effectuée dans l’Union européenne. A ce jour, près des deux tiers des produits dérivés de gré à gré visant à protéger contre le risque de change, de taux ou d’évolution des prix des matières premières font l’objet d’une compensation centrale. Or 97 % de ces contrats sont compensés à Londres.

Certes, très peu de sociétés non financières ont l’obligation de compenser leurs dérivés, le règlement européen Emir prévoyant plusieurs exemptions. Pour autant, l’AFTE estime que les chambres de compensation doivent être régulées par les autorités locales pour des enjeux tant de souveraineté que de stabilité financière : en cas de défaillance d’une contrepartie non européenne, par exemple, les entreprises redoutent notamment d’avoir plus de mal à récupérer leur capital si la supervision est effectuée par un acteur étranger.