Actualités

Marchés

Le «Brexit», un risque encore sous-estimé

optionfinance.fr - 10 septembre 2015

Alors que le ralentissement économique chinois concentre depuis plusieurs semaines les préoccupations des investisseurs, les conséquences d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne sont jugées plus inquiétantes par certains observateurs. «Bien que les marchés ne s’en soucient guère actuellement, il s’agit d’un risque majeur auquel l’économie européenne fait face», prévient Michala Marcussen, chef économiste monde au sein de Société Générale CIB. Tandis qu’un référendum devrait avoir lieu en 2017 outre-Manche, un «Brexit» pourrait provoquer un choc de confiance, qui se traduirait par un recul des investissements des entreprises domestiques, voire par de nouvelles velléités d’indépendance de l’Ecosse.

«Dans ce contexte, la croissance britannique serait sensiblement affectée, estime Michala Marcussen. Or comme le Royaume-Uni représente le premier partenaire commercial de la zone euro, le PIB de cette dernière serait touché par ricochet.» Une situation dont pâtirait la France, pour qui le Royaume-Uni constituait l’année dernière le principal excédent bilatéral (10,8 milliards d’euros).