Actualités

Gouvernance

Le code de MiddleNext n’est pas toujours mis en pratique

07 avril 2017 - optionfinance.fr

Depuis 2009, MiddleNext propose, dans la même logique que l’Afep-Medef, un code de gouvernance pour les entreprises. En 2015, 195 sociétés (35 % de PME, 60 % d’ETI et 5 % de grandes entreprises) se sont appuyées sur les 15 bonnes pratiques émises par ce code, contre 84 la première année de son lancement. Si certaines recommandations sont majoritairement respectées, comme avoir au minimum deux administrateurs indépendants au sein de son conseil d’administration, d’autres bonnes pratiques peinent à être mises en œuvre.

Par exemple, les informations sur l’expérience et la compétence de chaque administrateur devraient être communiquées à l’assemblée générale. Dans les faits, seule la moitié des entreprises se référant à ce code communiquent sur le CV de leurs administrateurs dans leur rapport annuel en 2015. Par ailleurs, 32 % des entreprises autorisent le cumul du mandat social avec un contrat de travail, contrairement à la recommandation de l’association professionnelle.

Pour mettre en pratique ces règles de bonne conduite, MiddleNext préconise aux conseils de se doter d’un règlement intérieur comportant au moins cinq rubriques (rôle du conseil, composition, devoirs, fonctionnement et règles de détermination de la rémunération) et de le rendre public. 81 % des entreprises l’avaient mis en place à fin 2015, mais, parmi elles, seulement 43 % le publiaient sur leur site Internet.