Actualités

Fintechs

Le Conseil de stabilité financière pèse le pour et le contre

07 juillet 2017 - optionfinance.fr

Plateformes de crowdfunding, prestataires de paiements sur Internet, robo-advisors… Face à l’émergence des fintechs, le Conseil de stabilité financière (CSF) vient de publier une étude évaluant les opportunités et les risques liés à cette tendance mondiale. Tout d’abord, l’institution souligne que ces sociétés ont déjà eu un impact positif sur le système financier en proposant des innovations technologiques de nature à améliorer l’efficacité de nombreuses opérations, par exemple en matière de gestion des paiements dématérialisés ou d’automatisation de processus, notamment via la technologie blockchain (ce registre de transactions dématérialisé et partagé). Mais il rappelle aussi toutefois que les fintechs demeurent actuellement moins régulées que les grands établissements «traditionnels» et qu’elles n’ont pas encore démontré leur capacité à résister à des crises micro ou macroéconomiques (chute brutale du cours d’une devise, cyberattaques, etc.). Ainsi, si ces jeunes pousses de la finance ne représentent actuellement pas, selon le CSF, un risque systémique en raison de leur faible volume d’activités à l’échelle internationale, cette situation pourrait toutefois changer à moyen terme, en raison, entre autres, de l’adoption croissante de leurs prestations et technologies (solutions de paiement mobile, plateformes de reporting, etc.) au sein des grands établissements «traditionnels».