Actualités

Compétitivité

Le poids de la France dans les exportations encore en baisse

02 février 2017 - optionfinance.fr

«Le bilan de la compétitivité de l’économie française pour 2016 reste préoccupant.» Tel est le constat peu encourageant que dresse l’institut Coe-Rexecode dans son étude annuelle sur la compétitivité française. Certes, les allégements fiscaux récents, en particulier le CICE, ont permis une amélioration de la compétitivité-coût de la France, et donc un redressement des marges des sociétés non financières. Ainsi, le coût salarial n’a augmenté que de 0,9 %, contre 1,3 % en moyenne dans la zone euro et 1,9 % en Allemagne. Pour autant, les parts de marché à l’exportation hexagonales ont continué de se dégrader. Biens et services confondus, elles se sont établies à 13,4 % dans la zone euro, après 13,6 % en 2015. En 2000, ce seuil atteignait 17 %. D’après les calculs de Coe-Rexecode, cette baisse s’est traduite sur la période par un manque à gagner cumulé de… 1 470 milliards d’euros, soit l’équivalent de près de 70 % du PIB actuel ! Autre facteur inquiétant selon l’étude, le poids de la valeur ajoutée industrielle française dans celle de la zone euro s’inscrit également en recul continu. Alors qu’il représentait 17,3 % en 2000, puis 15 % en moyenne entre 2007 et 2012, il est progressivement tombé à 13,4 % au deuxième trimestre 2016, son plancher historique. Ce faisant, le ratio de la valeur ajoutée manufacturière française par rapport à l’Allemagne s’inscrit à 34,2 %, soit là aussi le plus bas niveau jamais constaté.