Actualités

Notation financière

Le rating des entreprises européennes dépendra surtout de trois facteurs en 2017

13 avril 2017 - optionfinance.fr

Selon une étude récente de Moody’s Investors Service, les notations financières des entreprises de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord (EMEA) devraient cette année évoluer principalement en fonction de trois facteurs. D’abord, la performance économique (résultats, etc.) pourrait être à l’origine de 30 à 40 % des changements ou des confirmations de ratings et/ou de perspectives des sociétés non financières auxquels procéderont les agences de notation en 2017. Ensuite, l’évolution du contexte politique, marqué notamment par les échéances électorales en France et en Allemagne, ainsi que par le Brexit, est susceptible d’entraîner aussi des réévaluations en ce qui concerne la qualité de crédit des entreprises. Alors que ce facteur était déjà responsable de 15 % des revues menées en 2016 par les agences, il a par exemple représenté plus de 40 % de celles réalisées en février 2017. Enfin, les opérations de fusions-acquisitions devraient représenter le troisième facteur principal entraînant des réévaluations de notations pour les corporates, compte tenu notamment du maintien de l’offre de financements à coûts attractifs pour ce type de deals. En termes de secteurs, Moody’s s’attend à ce que les groupes proposant des biens de consommation et ceux actifs dans la grande distribution soient particulièrement scrutés par les agences de notation.