Actualités

Valorisation

L’écart entre les sociétés cotées et non cotées se creuse

13 janvier 2017 - optionfinance.fr

En 2015, une PME non cotée valait en moyenne 9,1 fois son résultat net, contre 8,1 en 2014, une valorisation relativement stable depuis 2013, après trois ans de baisse, indique le baromètre Absoluce. L’évolution est similaire pour le multiple d’EBIT, qui était en moyenne valorisé à 6,8 pour les PME non cotées en 2015, et le multiple d’EBITDA (5,2). Par ailleurs, le taux de décote du multiple du résultat net (PER) des PME non cotées, qui correspond à l’écart de valorisation avec les sociétés cotées, en hausse continue depuis 2012, atteint 46,5 % en 2015. Cette progression de la décote des entreprises non cotées est également constatée sur le multiple d’EBIT (50,5 % en 2015) et de l’EBITDA (39,3 %). Ces décotes s’expliquent principalement par le retard de l’impact du contexte économique international sur les sociétés non cotées par rapport à celles qui sont cotées et le risque plus élevé attribué aux entreprises de petite taille. Néanmoins, ce taux diffère fortement d’un secteur à l’autre. Ceux de la santé et de la chimie affichent une décote de 57,9 % et de 53,7 % du PER, contre 22,5 % et 33 % pour l’immobilier et l’automobile.