Actualités

Rentabilité

L’environnement reste difficile pour les banques internationales

25 mars 2015 - optionfinance.fr

Alors que le retour sur fonds propres (ROE) moyen des grandes banques internationales a reculé pour la deuxième année consécutive en 2014, à 9 %, les perspectives d’amélioration semblent incertaines à court terme. Selon une étude consacrée aux perspectives financières des banques de détail et d’investissement que viennent de publier le cabinet Oliver Wyman et JP Morgan, plusieurs facteurs tendent en effet à limiter la progression de la rentabilité des établissements sur un horizon d’au moins deux ans. D’abord, l’environnement de taux bas, qui explique en grande partie le recul de 2 % du produit net bancaire moyen enregistré lors du précédent exercice, devrait perdurer. Surtout, l’entrée en vigueur de nouvelles contraintes réglementaires va continuer de peser sur les performances financières. Oliver Wyman et JP Morgan estiment en effet que ces dernières vont coûter aux établissements 2 points de ROE d’ici 2017.

Une situation qui devrait conduire les banques à intensifier leur stratégie de baisse des coûts ainsi qu’à renforcer la qualité de leurs portefeuilles d’actifs, afin de réduire leur niveau à la fois de provisions et des capitaux mobilisés.