Actualités

Bourse

Les activistes, une catégorie d’investisseurs hétérogène

06 mai 2016 - optionfinance.fr

Considérés comme des actionnaires de court terme, les investisseurs activistes ne constituent pas pour autant une catégorie homogène, selon une étude réalisée par S&P Global Market Intelligence. Portant sur les entreprises de l’indice S&P 1500 d’au minimum 1 milliard de dollars de capitalisation entre 2004 et 2015, celle-ci montre d’abord que leur poids est moins élevé que leur résonance médiatique pourrait le laisser penser. Certes, les actifs détenus par les activistes dans des sociétés ont augmenté de 128 % entre 2004 et 2015, atteignant 133,5 milliards de dollars. Durant le même temps, le nombre d’investisseurs considérés comme activistes est passé de 170 à 280, soit une hausse de 65 %. Fin 2015, ils ne représentaient toutefois à eux tous que 1,1 % du S&P 1500. Par ailleurs, les grandes capitalisations (30,6 % de leurs investissements) ne sont pas leurs cibles principales : ils visent en priorité les entreprises de taille moyenne, dont la capitalisation est comprise entre 2 et 10 milliards de dollars (43 % de leurs investissements). Conformément à leur réputation, la majeure partie de ces investisseurs intervient à court terme : près de 40 % sortent au bout d’un trimestre ! Néanmoins un quart de l’échantillon se montre un peu plus patient : 18,6 % ont conservé les titres de leurs participations entre un et trois ans, tandis que 6, 6 % sont même restés au capital pendant trois ans, voire au-delà.