Actualités

Information financière

Les analystes exigent plus de comparabilité entre émetteurs

28 octobre 2016

Les entreprises ont encore des progrès à faire pour répondre aux attentes des analystes financiers. A l’occasion d’une conférence récemment organisée par l’IMA France, les deux co-présidents de la commission comptabilité analyse financière de la Société française des analystes financiers (SFAF) sont intervenus pour rappeler leurs exigences relatives en particulier au compte de résultat, l’indicateur qu’ils consultent en priorité. «Nous regrettons notamment que le résultat opérationnel ne soit que rarement défini, alors qu’il s’agit d’un exercice indispensable pour rendre les émetteurs comparables entre eux», a souligné Jacques de Greling, l’un des co-présidents. En outre, dans un même souci de comparabilité, la préférence des analystes est donnée à une présentation du compte de résultat par nature de charges, plutôt que par fonctions, celles-ci différant d’une entreprise à une autre.