Actualités

Numérique

Les banques doivent coopérer avec les fintechs

01 juillet 2016 - optionfinance.fr

Les fintechs ne vont pas «ubériser» les banques. Telle est la conclusion de l’étude réalisée par Bpifrance auprès d’acteurs de l’écosystème financier (start-up, investisseurs, banquiers et journalistes) et qui vise à comprendre comment le numérique bouleverse ce secteur. Les solutions alternatives et moins coûteuses que proposent les fintechs doivent permettre aux banques traditionnelles de réinventer leur business model, notamment à travers trois grands défis. La technologie Blockchain, d’une part, présente un fort potentiel de sécurité et pourrait permettre de se passer des chambres de compensation. De même, les progrès de l’intelligence artificielle laissent entrevoir de nombreuses possibilités, comme la mise en place d’un traitement automatisé des demandes des clients. Enfin, l’évolution des algorithmes de cryptage est une piste pour répondre au besoin de sécurité des données. Les banques sont encore, pour la plupart, dans une position attentiste qui peut s’expliquer par leur volonté d’observer l’évolution du «phénomène fintech». Elles profitent pourtant d’atouts établis : elles sont tiers de confiance, elles bénéficient d’une solidité financière et de l’accès aux liquidités des banques centrales en cas de crise, enfin elles proposent un large panel de services au sein d’un guichet unique. Selon les experts interrogés dans cette étude, les banques devront, pour éviter le risque de désintermédiation, collaborer avec les fintechs afin de développer de nouveaux services en adéquation avec les attentes des clients.