Actualités

Compétitivité

Les changements réglementaires mettent les banques sous pression

Option Finance - 25 novembre 2013

Même si le retour de la croissance au sein de la zone euro, cette année, devrait progressivement permettre d’améliorer le produit net bancaire des banques, les perspectives de ces dernières n’apparaissent pas pour autant florissantes. Selon une étude du Boston Consulting Group publiée mardi dernier, les établissements européens pourraient en effet voir leur profitabilité fragilisée, au cours des prochaines années, par les évolutions réglementaires. D’après le rapport, plus de 60 initiatives législatives sont actuellement en cours de préparation en Europe, à l’image du projet du mécanisme de sauvetage d’établissements en difficulté. Or le cabinet rappelle que l’entrée en vigueur de nouvelles normes se traduit, pour les banques, par une plus grande complexité opérationnelle ainsi que par une augmentation de leurs coûts. Cette situation est d’autant plus inquiétante que les établissements bancaires sortent de cinq années difficiles. Sous l’effet de la crise économique, et notamment des provisions qu’ils ont dû passer en ce qui concerne des prêts non performants, leur profit économique – il s’agit des revenus auxquels sont retranchés les coûts d’exploitation, les coûts du risque ainsi que les coûts de refinancement – s’est établi, entre 2008 et 2012, à - 576 milliards d’euros. Afin de limiter les impacts négatifs des évolutions réglementaires à venir, un renforcement des liens entre les équipes risques, finance et conformité est notamment suggéré par le Boston Consulting Group.