Actualités

Comptabilité

Les dépréciations de goodwill en net recul au sein du CAC 40

25 juin 2018 - optionfinance.fr

Pour la deuxième année consécutive, les dépréciations de «goodwill» effectuées par les groupes du CAC 40 au titre de leur exercice 2017 se sont inscrites en forte diminution. Selon l’étude annuelle publiée ce jour par Duff & Phelps, ces opérations comptables ont porté sur 3,6 milliards d’euros, un montant en retrait de 33,3 % sur un an. «Au-delà de la poursuite du mouvement baissier, il est important de souligner que ces dépréciations ne représentent que 1,1 % du total de goodwill enregistré aux bilans des sociétés du CAC 40, soit probablement un seuil plancher», constate Carine Tourneur, managing director du cabinet.

Cette situation est d’autant plus positive que les dépréciations ont concerné peu de groupes de l’indice l’an passé. En effet, trois d’entre eux (LafargeHolcim, Carrefour et Engie) concentrent les trois quarts de la somme globale, et les cinq premiers (Crédit Agricole et BNP Paribas en plus du trio) 88 %. «Cela démontre que les anticipations faites par les entreprises au moment de leurs tests de dépréciation étaient plutôt bonnes», analyse Carine Tourneur.