Actualités

Reporting

Les directions financières se préoccupent de la fiabilité des données

24 février 2017 - optionfinance.fr

Alors que 25 % des directions financières génèrent plus de quinze rapports mensuels, la fiabilité des données des reportings financiers représente l’une de leurs préoccupations majeures. En effet, 60 % des acteurs de la finance s’inquiètent des erreurs non détectées dans leur processus de reporting, d’après l’étude de Tagetik réalisée auprès de 200 directeurs et responsables financiers. Ces derniers mettent en avant plusieurs sources d’erreurs possibles liées à la collecte des données : 70 % des directions financières collectent les informations lors de réunions physiques, 96 % utilisent les emails pour les récupérer, et 31 % d’entre elles tirent leurs données de plus de six sources différentes.

Mais les processus de création des reportings peuvent également générer des erreurs. Les intervenants sont en effet trop souvent nombreux puisque 30 % des reportings impliquent plus de cinq départements et plus de douze contributeurs. De plus, 95 % des répondants s’appuient toujours sur Excel. Enfin, 37 % d’entre eux ne disposent pas de flux automatisés et de contrôles appropriés.

Plusieurs solutions existent pour limiter ce risque d’erreur. Il convient notamment de veiller à ce que les données proviennent d’une unique base, d’adopter une «piste d’audit» en gardant l’ensemble des éléments ayant permis de constituer l’information, ou encore de répartir nommément l’alimentation du reporting et d’en suivre les progrès en temps réel.