Actualités

Risques Pays

Les émergents ont subi une hausse des risques politiques en 2013

optionfinance.fr - 18 avril 2014

Les risques politiques s’accroissent dans les BRICS, pénalisant les entreprises étrangères qui s’y développent, selon le courtier en assurances Aon qui vient de publier sa carte annuelle des risques pays. Celle-ci mesure notamment les difficultés que peuvent y rencontrer les sociétés en matière de transfert de devises, de vulnérabilité du secteur bancaire, de rupture de la chaîne d’approvisionnement ou encore de changements législatifs.

«En Chine, par exemple, dans un contexte de ralentissement économique, les entreprises subissent une hausse des litiges commerciaux, en particulier du fait de distorsion de régulations entre les différentes régions du pays», pointe ainsi Céline Vavon, directeur du département crédit et risques politiques d’Aon France. De leur côté, le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud souffrent tous trois de maux similaires. «Les sociétés y possédant une activité font notamment face à des risques de corruption et à des difficultés à transférer leurs liquidités vers un autre Etat», explique Céline Vavon. Des problèmes que connaît également la Russie, dont le climat des affaires s’est par ailleurs dégradé en raison de la crise ukrainienne.