Actualités

Fraude cyber

Les entreprises françaises particulièrement exposées

02 mars 2018 - optionfinance.fr

Les entreprises françaises sont particulièrement exposées aux fraudes, révèle PwC dans sa dernière étude «Global Economic Crime Survey 2018». 71 % des groupes sondés affirment en avoir été victimes ces deux dernières années, une proportion largement supérieure à la moyenne mondiale de 49 %. Une telle différence s’explique par l’explosion de la cybercriminalité, subie par 60 % des sociétés hexagonales (soit 30 points de plus que la moyenne mondiale). «Cette surexposition tient notamment à leur forte présence dans des secteurs économiques prisés des hackers, comme l’assurance, les services financiers ou les télécoms», indique Jean-Louis Di Giovanni, associé chez PwC et rédacteur de l’étude. Par ailleurs, 58 % des dirigeants français affirment avoir été victimes de détournement d’actifs. Les arnaques dites «astucieuses», comme la fraude au président, sont pour leur part en net recul (10 % contre 22 % en 2016).