Actualités

Frais bancaires

Les entreprises ne bénéficient pas pleinement de la baisse des taux d’interchange

13 mai 2016 - optionfinance.fr

Le 9 décembre dernier, le règlement européen destiné à harmoniser les pratiques en matière de commissions d’interchange est entré en vigueur en France. Ces dernières, qui représentent les frais que les banques se facturent entre elles lorsque leurs clients effectuent des paiements par carte bancaire vers un compte domicilié dans un autre établissement que le leur, ont vu leur plafond passer de 0,28 % du montant des transactions à 0,20 % concernant les cartes de débit et à 0,23 % pour celles non identifiées comme de crédit ou de débit.

Pour autant, les entreprises sont loin d’avoir toutes constaté une diminution de leurs frais bancaires ! «Un peu plus de la moitié de la trentaine de clients que nous avons interrogés à ce sujet ont bénéficié de baisses tarifaires, pouvant atteindre plus de 20 % de leur coût historique, indique Alexandre Bousquenaud, head of treasury and cash management chez Redbridge DTA. Mais ils ont toutefois le plus souvent dû prendre eux-mêmes l’initiative d’aller négocier avec leurs banques pour obtenir ces meilleures conditions.» A l’inverse, 23 % des directions financières sondées ont constaté une hausse de leurs frais. Elle résulte principalement du fait que les banques se sont montrées plus promptes à répercuter la hausse du taux d’interchange des cartes de crédit et des cartes commerciales, qui sont désormais plafonnés respectivement à 0,30 % et 0,90 % des transactions…