Actualités

Dette publique

Les étrangers investissent moins en France

14 avril 2017 - optionfinance.fr

L’appétit des investisseurs situés à l’étranger pour les titres émis en France a légèrement diminué en 2016. En effet, le taux de détention de ces titres par des non-résidents est passé de 53 % à fin 2015 à 51 % à fin 2016, selon les données publiées par la Banque de France. Ce recul s’explique par la baisse de leur taux de détention de la dette de long terme française qui atteint un plus bas depuis 2005, à 56 %, contre 59 % un an plus tôt. En revanche, le taux de détention par des non-résidents des actions cotées émises par des sociétés françaises est resté stable, à 39 %.