Actualités

Ratio de solvabilité

Les grandes banques françaises en retard sur leurs concurrentes européennes

15 mai 2015 - optionfinance.fr

Alors que la majorité des banques européennes ont profité des stress tests menés en 2014 par la BCE pour renforcer leurs fonds propres, les grands établissements français souffrent de la comparaison. Avec des ratios de capitaux propres durs compris entre 10,10 % et 11,40 %, ceux-ci affichent en effet un niveau inférieur à la moyenne de la zone euro, qui atteignait 12 % fin 2014, d’après une étude de Natixis. Par rapport à leurs principaux concurrents, le déficit peut même monter jusqu’à 3 points, selon un autre rapport publié par la société d’analyse financière américaine SNL Financial.

Ce constat n’empêche toutefois pas les banques hexagonales de présenter un ratio de levier solide, globalement en ligne avec celui de leurs principales concurrentes. Cet indicateur, qui vise à limiter la taille des bilans par rapport aux capitaux propres, doit en l’état actuel de la réglementation s’élever à 3 % au moins, ce qui signifie que les fonds propres doivent représenter au minimum 3 % du bilan. Selon SNL Financial, ce ratio s’établit à 3,6 % pour BNP Paribas, 3,8 % pour la Société Générale et 4,5 % pour BPCE. Avec un ratio de levier de 5,2 %, le groupe Crédit Agricole fait même partie des meilleurs élèves en Europe, avec notamment BBVA (5,8 %).