Actualités

Risque de change

Les primes de couverture sur le real brésilien en hausse

optionfinance.fr - 29 avril 2016

Malgré les incertitudes politiques au Brésil et la probable destitution de sa présidente, Dilma Rousseff, au cours des prochaines semaines, la devise locale conserve une dynamique haussière face aux principales devises mondiales, entamée en début de l’année. L’euro a ainsi perdu 8 %, à 4 reais, tandis que le dollar abandonnait 11 %, à 3,52 reais. Mais alors que la situation économique du pays devrait continuer de se dégrader – les économistes de BNP Paribas prévoient par exemple une récession de 4 % en 2016, après - 3,8 % en 2015 –, la tendance devrait s’inverser. Les économistes de Crédit Agricole CIB anticipent en effet une appréciation du dollar à 3,95 reais d’ici fin juin, puis à 4,05 reais en fin d’année. Ceux de Bank of America Merrill Lynch tablent quant à eux sur une évolution relativement similaire, à respectivement 3,80 reais et 4 reais pour 1 dollar.

Selon plusieurs spécialistes en change, ces perspectives ne se traduisent toutefois pas, au sein des entreprises françaises exposées au marché brésilien, par la mise en place de nouvelles couvertures. «Habitués à la volatilité du real, même lorsque l’économie brésilienne va bien, nos clients sont déjà largement couverts», témoigne Patrick Bergère, président-directeur général de Forex Finance. En outre, certains groupes auraient été dissuadés de se couvrir compte tenu du coût significatif des protections de change, qui a encore tendance à augmenter. Par exemple, la prime à verser pour une option de change dans la monnaie arrivant à échéance dans trois mois s’élevait la semaine dernière à 24 % du montant couvert, contre 21 % fin 2015.