Actualités

Brexit

Les sociétés de gestion restent attentives

02 juin 2016 - optionfinance.fr

A trois semaines du référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne, les sociétés de gestion multiplient les études sur les conséquences qu’emporterait un Brexit s’il était voté. Sans être alarmistes, ces études pointent toutefois les risques que comporterait un tel scénario. Les économistes de Natixis Asset Management (AM) préviennent en particulier que la négociation d’un accord entre le Royaume-Uni et l’Union européenne pourrait, en cas de Brexit, prendre une dizaine d’années et créerait ainsi de l’incertitude défavorable à l’économie britannique. Un constat que partage Lazard Frères Gestion et à partir duquel Robeco estime d’ailleurs la perte de PIB potentielle maximale pour le Royaume-Uni à 8 %.

Dans ce contexte, les gérants de Natixis AM adoptent une tactique neutre sur les marchés, tout comme ceux de Candriam. Ces derniers soutiennent que le scénario selon lequel le Royaume-Uni restera au sein de l’Union européenne reste le plus probable. Par conséquent, la bonne stratégie selon eux consiste à maintenir une surpondération sur les actions de la zone euro, tout en optant pour des stratégies de couverture.